LIVRAISON GRATUITE SUR LA PLUPART DES COMMANDES DE PLUS DE 99 $

0

Votre panier est vide

Moritaka

MOR-KP-150

Moritaka Supreme Petty/Couteau utilitaire, 150 mm (5,9"), Aogami/acier super carbone bleu, manche octogonal en noyer

Moritaka Supreme Petty/Couteau utilitaire, 150 mm (5,9"), Aogami/acier super carbone bleu, manche octogonal en noyer

Un grand couteau utilitaire (petit) plus grand, fabriqué à la main dans l'atelier de la famille Moritaka au Japon. Cela fait un excellent compagnon pour un couteau de chef ou un santoku, et est pratique pour les petits travaux de tranchage/coupe en dés comme le gingembre, l'ail, les oignons, les petits morceaux de viande, les fruits, etc. À cette taille, c'est essentiellement un petit couteau de chef, et en effet, la forme est la même que celle d'un couteau de chef, mais en plus petit. La lame est en acier au carbone Aogami/Blue Super, avec un manche en noyer permanent et une soie en acier inoxydable. Ces lames devraient avoir un bord super tranchant et la ténacité supplémentaire de l'acier Blue Super devrait aider à la solidité et à la résistance des bords. Le manche en noyer devrait durer plus longtemps que le bois de magnolia plus doux et plus léger que l'on trouve habituellement sur les couteaux japonais traditionnels, et la soie en acier inoxydable à l'intérieur du manche signifie que toute humidité sera moins susceptible d'entraîner des piqûres ou des dommages prématurés. La finition est kuro-uchi (noir) avec un revêtement de laque -- cela aide à protéger l'acier et ne doit pas être poli. Le bord est biseauté 50/50, il convient donc aux gauchers ou aux droitiers, et est facilement affûté avec n'importe quelle pierre ou affûtage ou gadget adapté aux couteaux japonais.

Pour un entretien quotidien régulier, je suggère la pierre fine en céramique Idahone (voir ci-dessous).

J'aime vraiment ces couteaux - je suis sûr que vous serez ravi et étonné par la qualité, la beauté et la haute performance de ces lames en acier au carbone ! Livré dans une jolie boîte bleu cobalt.

IMPORTANT : Les couteaux Moritaka sont des couteaux très tranchants et performants. Pour ce faire, les bords sont très fins et l'acier est très dur. Il en résulte un couteau potentiellement fragile. En tant que tels, LES ÉCLATEMENTS OU LES FISSURES SUR LE BORD OU LA POINTE NE SONT COUVERTS PAR AUCUNE GARANTIE. C'est la nature d'un tel couteau qu'il soit potentiellement fragile. Si vous êtes un débutant, que vous n'êtes pas sûr de vos compétences en matière de maniement de couteau ou que vous recherchez un couteau tout usage, n'achetez PAS ce couteau. J'adore mon Moritaka et je l'utilise presque quotidiennement, mais je ne l'utilise que pour trancher, couper en dés et hacher avec précision (idéal pour les oignons, l'ail, le gingembre, les viandes désossées) car j'ai certainement ébréché les bords d'autres couteaux japonais haute performance. les années, donc je sais que c'est toujours un risque. Il est important de NE PAS utiliser un mouvement de hachage rapide de haut en bas de style rat-a-tat (où vous frappez rapidement le bord vers le bas sur la planche à découper). Lors de la coupe, n'oubliez pas d'utiliser une bonne technique contrôlée - l'acier dur ne tolérera pas les "ajustements" (toute torsion latérale) et, comme tout matériau dur, cela peut entraîner un éclat ou une fissure. Vous devez laisser le couteau faire le travail, et ne pas vous pencher et appliquer une pression sur le tranchant. La surface de coupe est également importante : n'utilisez que du plastique ou de l'érable, PAS du bambou, de la pierre/du granit ou du verre. Je recommande également d'utiliser ces couteaux uniquement avec des viandes désossées et des légumes ordinaires (oignons, ail, gingembre, etc.) -- jamais de matériaux durs/durs comme les légumes-racines (navets, etc.) et certainement rien où vous toucheriez un os. Enfin, comme ils sont en acier au carbone, n'essayez PAS de garder le couteau brillant. Pensez-y comme une crêpière en acier au carbone ou une poêle en fonte, qui bénéficient toutes deux d'une finition "assaisonnée" qui développera une patine décolorée jaunâtre naturelle. Ceci est normal et aidera à protéger l'acier au carbone contre la rouille. Ne laissez pas ces couteaux dans un évier ou assis dans l'eau. Après utilisation, laver à l'eau tiède savonneuse, bien sécher et ranger dans un bloc à couteaux en bois (ne pas ranger dans un tiroir ou sur un porte-couteau magnétique). Donc, en conclusion, oui, il s'agit d'un couteau haute performance, mais comme pour tout outil ou machine haute performance, cela signifie qu'il nécessite des soins et des compétences supplémentaires. Une Ferrari nécessitera PLUS de soins, de compétences et d'entretien qu'une Toyota Corolla, pas moins.

Customer Reviews

No reviews yet
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)

Inscrivez-vous à notre newsletter et économisez !