LIVRAISON GRATUITE SUR LA PLUPART DES COMMANDES DE PLUS DE 99 $

0

Votre panier est vide

Sakai Takayuki Japonais traditionnel

Que puis-je dire - ce sont la vraie affaire. Ce ne sont PAS des affaires de chaîne de montage en usine produites en série... elles sont individuellement faites à la main et finies à la main par des experts de longue date au Japon. Les aciers utilisés proviennent de la série Hitachi Yasugi-Works (Yasuki) d'aciers à haute teneur en carbone super durs utilisés par tous les fabricants haut de gamme. L'acier "blanc" est un acier au carbone pur (pas un alliage - pas d'autres éléments ajoutés) avec lequel il est difficile de travailler mais qui peut théoriquement donner l'arête la plus dure et la plus tranchante. L'inconvénient est bien sûr la fragilité - plus quelque chose est dur et pointu, plus il sera facile de l'ébrécher (comme du verre !). Les aciers de la série "bleue" sont presque les mêmes que les blancs, mais ils sont un alliage avec un peu de tungstène et de chrome ajouté pour un peu plus de résistance à l'usure et de ténacité. La réalité est que pratiquement personne ne pourrait jamais faire la différence de performances dans la vie réelle tout en travaillant dans une cuisine. Alors s'il vous plaît, ne vous laissez pas berner par ce que vous pourriez rencontrer avec un acier étant "meilleur" que l'autre... ils ne sont pas de qualité différente, ils sont juste différents, et les maîtres qui fabriquent ces couteaux choisiront le bon acier pour le travail et le budget, alors ne vous inquiétez pas pour l'un ou l'autre. Notez que les modèles que je porte sont tous "kasumi" en ce sens qu'ils sont enveloppés dans une couche de fer plus doux pour rendre les couteaux moins susceptibles de se fissurer et de s'écailler et pour faciliter l'affûtage (le noyau en acier au carbone est exposé, comme vous pouvez le voir sur la photo, juste à côté du bord). Bien qu'ils fabriquent des couteaux en acier au carbone pur "honyaki" (trempés à l'eau), ils sont TRÈS chers (ils sont difficiles à fabriquer et de nombreux couteaux sont jetés avant que l'un d'entre eux ne parvienne au client) et le fait qu'ils ' Entièrement fabriqués à partir de cet acier dur, ils sont un cauchemar à affûter et ils sont beaucoup plus susceptibles de s'écailler ou de se fissurer qu'un modèle kasumi standard. Et donc je ne porte PAS normalement leurs modèles honyaki. Et oui, ils sont tous affûtés de manière traditionnelle, presque entièrement du côté droit uniquement (ils ne sont donc destinés qu'à une utilisation à droite ), avec un dos légèrement concave. Donc, avec tout cela, ce sont des couteaux spéciaux à posséder et à utiliser, et ils offrent des performances incroyables, mais je ne les recommanderais pas pour un usage quotidien. J'en vends à des chefs japonais professionnels et à des utilisateurs à domicile, mais ils nécessitent un soin particulier, ils doivent être maintenus au sec et propres (l'acier au carbone rouillera très rapidement et facilement), et vous devez veiller à ne pas ébrécher ou fissurer le bord ou pourboire (c'est la nature de la bête, donc ça peut effectivement arriver). C'est comme posséder une Ferrari - vous ne la conduiriez pas dans des rues défoncées d'hiver dans la neige et le sel pour amener les enfants à l'école... Alors oui, elles sont amusantes et très spéciales à posséder et à utiliser, mais cette est définitivement un cas de coutellerie de mise en garde emptor !

Inscrivez-vous à notre newsletter et économisez !